cliquez pour agrandir

Pratique

■Camper dans le désert  ■Eau et Nourriture  ■Rythme du voyage  ■Voyager à chameau  ■Informations générales   ■Liste

Imprimer→


CAMPER DANS LE DESERT

Les touaregs qui voyagent dans le désert dorment toujours à la belle étoile avec une bonne couverture. Il fait sûrement moins chaud que dans une tente mais on a les étoiles en plus. Comme le désert est grand, chacun peut dormir en toute intimité. L'essentiel est fourni sur place, à savoir: petits matelas mousse, couverts, etc. Chacun peut amener ce que bon lui semble pour ajouter à son confort mais attention au poids! Cf notre "liste des choses utiles et inutiles" plus bas , et le Guide du SAHARA (Ed. Les Guides bleus) pour toutes les infos pratiques.

Concernant toilettes et douche, là aussi il y a assez d'espace pour que personne ne se gêne! Le papier toilette est brulé sur place, amenez donc des briquets. Les douches sont un peu sommaires mais merveilleusement rafraîchissantes, au creux d'une dune avec un bidon sur la tête, ou dans une piscine d'eau naturelle reservée à cet effet (les gueltas pour boire et pour nager sont strictement differenciées!, cf ci-dessous).

 


 


EAU ET NOURRITURE

-Au départ des circuits, on fait le plein d'eau à Djanet (très bonne eau). L’eau est gardée dans des jerricans en hiver et transvasée quand il fait chaud dans les outres en peau de chèvre (guerbas) qui conservent l’eau délicieusement fraîche, ou dans les "chambriairs", version moderne de la guerba, faites avec des chambres à airs de voiture qui pendent élegamment au flanc des chameaux. Dans certains cas, on puise en cours de route l'eau des gueltas (bassins cachés dans les rochers) qui est une eau de pluie tout à fait saine malgré quelques débris. Les gueltas servent principalement à abreuver le bétail. L'approvisionnement en chemin de l'eau fait toujours partie des contraintes du voyage en caravane et même si vous ne buvez pas l'eau, il est intéressant de suivre cette étape. Sachez quand même qu'on peut prendre des précautions et boire sans crainte l'eau des gueltas en y ajoutant du micropur ou autres pastilles désinfectantes.

-La nourriture dans le désert est à base de couscous, macaronis et togella (pain cuit dans les cendres chaudes). Cela est servi avec une sauce d’accompagnement qui mélange des légumes frais (carottes, lentilles, etc.) et du consommé de tomates. Pour le voyage en meharée, on ne pourra pas charger énormément de boîtes de conserve et autres “gourmandises”, mais en voiture, toutes les folies sont permises. Les touaregs sont des grands amateurs de viande et il y aura toujours un morceau de bon gigot pour animer les dîner. Vous pouvez consulter le menu. Concernant les boissons, on boit essentiellement du thé dans le désert, ou plutôt des thés car il y en a 3 à chaque service. "Le 1er thé est amer comme la vie, le deuxième fort comme l'amour, le troisième suave comme la mort" dit l'adage. C’est à la fois une boisson très dynamisante et qui a l’art de délier les langues. C’est un peu l’alcool des touaregs.

 

 


 


RYTHME DU VOYAGE

A l’arrivée à l’aéroport de Djanet (souvent la nuit), on est transféré en 4/4 jusqu’au campement chamelier ou anier, et le départ se fait le lendemain matin. Ainsi, ce n’est que le dernier jour qu’on découvre l’oasis de Djanet, son souk et ses jardins. Dans le désert, on part chaque matin après le petit-déjeuner. A midi, on installe un campement pour déjeuner et se reposer jusqu’aux environs de 15h. Puis on se déplace à nouveau. Avant le coucher du soleil, on décharge les chameaux et bivouaquons pour la nuit. Aux heures douces de fin d’après-midi, il est très agréable de se promener, ramasser du bois et admirer le couchant. Chacun s’atèle à sa tache. Le chamelier mène les chameaux aux pâturages, le cuisinier prépare le repas, d’autres font le thé…chacun est libre de participer.

(Séjour de sept-oct ou mars-avril) Quand les températures sont douces, il faut aussi abreuver les chameaux plus souvent. Tous les 2 ou 3 jours, nous passons par une guelta, un réservoir d’eau de pluie caché dans les rochers. Pendant que les chameaux boivent, on peut se doucher derrière les rochers ou même s’y baigner (attention! Le niveau d’eau et la propreté des gueltas dépendent de l’ancienneté des pluies) Certains endroits ont 2 gueltas, l’une pour abreuver les bêtes, l’autre pour se baigner.



 


VOYAGER A CHAMEAU

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le voyage à chameau n’exige pas de monter à chameau tout le temps. De bon matin, on charge les bagages et on marche car il fait encore bon. Un peu fatigué, on baraque le chameau, et hop! sur la bosse. Comme le chameau est grand et haut, on profite du bon vent tout en se balançant d'avant en arrière. On se sent infiniment fier et grand sur un chameau...Une fois midi, tout le monde descend. Après la sieste, le même rythme continue l'après-midi. Le principe est simple: si on a mal aux pieds on monte, si on a mal aux fesses on marche. Ainsi, chacun décide à son gré de monter ou non, selon son rythme et son endurance. Voyager à chameau ne demande pas d'efforts spécifiques. L'idéal est d'y aller petit à petit et laisser le chameau s'habituer à vous (ou le contraire!). Plus on est crispé, moins le chameau avance. Il fait ce que bon lui semble, s'arrêtant toutes les 2 herbes pour brouter. A vous de lui montrer votre autorité a l'aide de petits cris que le chamelier vous enseignera! Autre détail: le chameau n’est pas une voiture et par conséquent, le chargement n’est pas illimité. Par bon sens, il vaut mieux ne prendre que l'essentiel... Les délices du voyage à chameau sont contés dans: A chameau dans le Tassili N Ajjers et dans SPIROU !.

 


 


INFORMATIONS GENERALES

+Températures: les températures dans le Tassili N Ajjers varient de 15 à 25°le jour à 0-8°la nuit, d'octobre à février. En mars-avril, il fait plus chaud la journée avec des moyennes de 25 à 30°mais les nuits sont très douces. Sur le haut du plateau, situé à 1700 m d’altitude, il fera plus froid qu'en bas (~1050m)
+Vaccins: pas nécessaires.
+Visa: pour un visa touristique de 30 jours, prévoir un passeport valable 6 mois après le retour et une assurance obligatoire (notre partenaire SYN-AIR fournit une assurance annulation-rapatriement pour 15 Euros) . Le consulat algérien à Paris se trouve 11 rue d’Argentine Paris 16e ( Métro Argentine ). Tel: 01 53 72 07 00. Consulter  sur le site l'adresse des autres consulats en France pour connaître celui dont vous dépendez selon votre lieu de résidence (indiqué sur le passeport) . Il faut dans tous les cas une attestation de voyage que l'on vous fournira.
+Monnaie: le Dinar algérien est une devise non convertible à l’étranger. A Djanet, on peut changer partout les Euros.  1€ = 98,5 Da
+Insectes: Il y a parfois des moustiques dans les oasis mais jamais dans le désert. Scorpions et serpents font partie de la faune saharienne mais il est très rare d’en apercevoir, sauf en été. Faîtes confiance à votre guide qui connaît toutes les traces et saura vous en éloigner.
+Mini-pharmacie: aspirine, antibiotiques (diarrhée, etc.), crème solaire et hydratante, serpentins à moustiques (Djanet uniquement, mars-avril)
+Douche: comme mentionné dans “Rythme du voyage”, on peut se baigner dans les gueltas mais en saison chaude uniquement, et quand il y a de l'eau! En hiver, on fait sa toilette avec des lingettes. A noter qu’on transpire très peu dans le désert et qu’on reste aisément plusieurs jours sans se changer. Une douche chaude vous attendra à Djanet le dernier jour!
+Wc: Faîtes vos besoins en préparant à l'avance de quoi brûler efficacement votre papier toilette ou vos lingettes: brindilles d'arbre ou herbes sèches sauront alimenter votre brasier pour qu'aucun déchet ne reste!
+Vêtements: bien que les shorts soient à la mode chez les touristes du monde entier, ce n'est sans doute pas la tenue idéale pour une meharée, à cause des coups de soleil sur les mollets. Un pantalon ample en toile est peut-être plus adapté, et conforme aux tenues locales musulmanes. De même pour les Tshirts et chemises, plus ils sont amples, mieux vous sentirez passer le vent! Il faut aussi se couvrir la tête la journée, avec un chapeau ou alors un turban touareg à enrouler sur le visage, très efficace contre les insolations et autres coups de soleil. Nous en mettrons à disposition pour ceux qui le désirent. Dans l'eventualité de sorties à Djanet, sachez que les Touaregs soignent leur mise lors des petites festivités, et même au quotidien.
+Pourboires: il est d’usage de laisser un pourboire au staff touareg pour leur montrer que vous êtes contents du voyage! a peu pres 10 E par personne.
+Alcool: On ne trouve pas de boissons alcoolisées à Djanet. Vous pouvez amener votre alcool en circuit si vous pensez vraiment que c’est nécessaire à votre bien-être. Les touaregs ne boivent pas, et même si cela leur arrivait, jamais en public! Tout ce que nous pouvons vous conseiller est d’oublier le côté convivial du verre de vin et le remplacer par le verre de thé pendant 1 semaine. Vous verrez, ce n’est pas difficile du tout!

 


 


LISTE DES CHOSES UTILES ET INUTILES

Dépendant des heures d'arrivée des charters, les voyages peuvent commencer directement dans le désert et finir à Djanet le dernier soir. Dans ce cas, nous conseillons aux voyageurs de ne prévoir que l'essentiel pour le circuit. Si vous avez deschoses encombrantes ou lourdes (valise, etc) merci de les laisser dans un sac/valise fermé à clé au chauffeur qui les déposera au gite de Djanet.


A titre d'exemple, un sac de voyage d'1 semaine ressemble à peu près à ceci. L’hiver concerne les mois de décembre à février.

  • sac mou en toile solide, ou sac de sport
  • petit sac à dos ou banane
  • sac de couchage (en hiver prendre le plus chaud: -5-10º)
  • lampe torche
  • gourde
  • papier toilette et briquet (pour le brûler)
  • sachets plastiques à zip pour envelopper matériel photos et autres    
  • mini-pharmacie
  • lunettes de soleil
  • lingettes, vaporisateur
  • pantalon 2
  • jogging 1
  • Tshirt,chemises 3  
  • gros pull 1 (hiver)
  • sweatshirt 1
  • anorak fin ou coupe vent 1
  • sandales 1 + baskets 1
  • maillot de bain 1 pièce! ( pour les baignades dans les gueltas: Pas en hiver! )

A laisser a Djanet:

  • objets precieux ( telephones, etc.)
  • maquillages et bijoux
  • vêtements de rechange
  • valise
  • tout ce qui est encombrant !